Larrat

LA ROUTE DE SOI : Nouveau spectacle de Larrat

LARRAT du 4 décembre au 5 mars 2019 tous les mardis au Studio Hebertot, découvrez son interview exclusive !

Larrat

Pouvez-vous nous parler du début de votre carrière, une anecdote, un déclic qui vous a poussé à vous lancer ?

Pendant de longues années, j’ai « stocké » mes compositions, nombreuses, au fond de mon Mac. J’étais cadre dirigeant dans un grand groupe, je sillonnais le monde pour raisons de business, et je n’avais pas le choix : D’un côté, je n’avais pas le temps pour vraiment investir le monde de la musique.

De l’autre, mes chansons « tapaient à ma porte » spontanément, elles m’étaient livrées le matin, où que je sois, il fallait qu’elles sortent, que je les libère, que je leur donne vie.

Et puis un jour, au moment d’un changement de job, je me suis dit au contraire : Tu as le choix. Le choix d’aller au bout de ton rêve et de ton élan musical. Alors, j’ai pris 1 mois pour enregistrer mon premier album, CA PART EN LIVE. Et c’est parti !! http://larrat.net

Comment se passent vos répétitions et enregistrements ? (Lieu, durée, travail en équipe)

Pour les répètes, j’ai la chance d’avoir une petite salle chez moi dans laquelle nous pouvons répéter quand nous le voulons, à condition de n’être pas plus de 4. Alors, à l’approche des concerts, c’est une fois par semaine.

Je joue avec des musiciens qui connaissent déjà bien mes compositions, il nous faut une petite dizaine de répétitions pour tout mettre en place.

Pour les enregistrement, je travaille beaucoup avec Tango Zoulou https://www.facebook.com/tangozoulouproduction/, une boite de production dont je suis l’associé depuis des années. Nous avons des studios dans le centre de Paris, près de la Bourse. Cette année, le Single « Tous les Hommes »  a été réalisé chez Tango Zoulou par Jules Jaconelli. Mais j’ai aussi pas mal sévit au studio D de DAVOUT, avant qu’il ne ferment, avec mon ami Laurent Jais.

Faites-vous du live ? Comment cela se passe-t-il ?Avez–vous un agent ou contrat de tourneur/booking

Pas d’agent, pas de tourneur.  Je m’auto -produit à travers Tango Zoulou. Du fait du contenu de mes chansons, qui ne cessent de raconter un parcours de libération de soi, j’ai crée une fable musicale, LA ROUTE DE SOI, un spectacle alliant concert et théâtre, mis en scène par Samuel Le Bihan et Julie Noyat.

Quelle est votre prochaine actualité ? Des choses à venir ?

Mon actualité, C’est maintenant !! Tous les mardis soirs à 21h00 au Studio Hebertot, dans le 17ème. Venez nombreux ! https://www.studiohebertot.com/la-route-de-soi

Avec Internet, les talents ont aujourd’hui une grande liberté pour faire découvrir leurs oeuvres au public, quels sont les moyens / outils que vous conseillez ?

Bien sûr, avoir un réseau d’amis sur FB et Instagram.

Mais il y a beaucoup mieux. Sur l’electro et les sons très modernes, je conseille vivement https://www.soonvibes.com/fr/.

C’est une vraie plateforme de découverte de talents, basée sur le principe du « Blind Rating ».

Les gens écoutent et « notent » sans savoir de quel artiste il s’agit. Comme cela les votes ne sont pas biaisés, ils ne prennent en compte que la qualité de la musique. Très vite, on peut se faire découvrir, demander des conseils de pros, et déboucher sur des signatures dans des labels spécialisés. Allez voir, c’est top.

Que pensez-vous des artistes qui fausses leurs stats en achetant des vues ou des streaming ?

Cela dépend ce qu’on appelle « acheter des vues » . S’il s’agit des moyens louches qui consistent à acheter des vues à des robots ou a des chinois qui ne regardent pas vraiment les clips, je suis contre et je ne le ferai jamais.

En revanche, s’il s’agit de faire un peu de publicité sur FB par exemple, pour élargir son audience, cela m’arrive, de manière limitée, et je considère que cela fait partie des moyens de promotion actuels.

Retrouvez LARRAT du 4 décembre au 5 mars 2019 tous les mardis au Studio Hebertot.