différences entre un EP, un album et un LP

Quelles sont les différences entre un EP, album et LP ?

Avant de sortir une nouvelle oeuvre musicale, il est important de faire la différence entre un EP, album et LP.

différences entre un EP, un album et un LP

À l’heure où les projets musicaux abondent le marché de la musique grâce à l’essor du digital, on entend souvent parler d’EP, album et LP.

Ces trois termes sont parfois confondus et utilisés comme des synonymes. En effet, tous trois représentent un projet artistique musical finalisé et prêt à être partagé au grand public mais pourtant, il existe bel et bien des différences et il peut être utile de savoir les distinguer lorsque l’on s’intéresse d’un peu plus près à l’édition musicale.

Qu’est ce qu’un EP ?

Un EP (qui tient son nom de l’anglais « Extended Play »), est un enregistrement étendu par rapport au single (« Short Play »). Au lieu de ne posséder qu‘un seul titre, il en compte en général entre quatre et six pour une durée d’écoute environ égale à une quinzaine de minutes. Il est donc trop long pour être qualifié de simple single mais trop court pour être considéré comme un album, c’est en quelque sorte un « mini-album ».

Ce format est apparu dans les années 1950 sous le nom de « Maxi 45 tours », au départ sur disque microsillon ou disque vinyle de dix-sept centimètres de diamètre. Le terme d’EP est réapparu sur support CD dans les années 2000 et est aujourd’hui utilisé par un grand nombre d’artistes, en particulier par les artistes en développement puisqu’il représente un investissement économique plus faible que le format d’album et donc un risque moindre.

Qu’est ce qu’un album ?

L’album, quant à lui, est le format le plus courant aujourd’hui. Il correspond lui aussi à un recueil de plusieurs titres. En revanche, il en compte généralement entre huit et douze avec une durée d’écoute se situant le plus souvent entre quarante et soixante minutes, même s’il est de plus en plus fréquent de trouver des albums avec plus de douze titres (on peut prendre l’exemple récent de l’album Ceinture Noire de Maître Gims sorti en 2018 qui comptait à lui seul quarante titres).

Il peut se présenter sous différentes formes, notamment en version CD, vinyle ou digitale.  Les albums consacrés à un genre musical particulier et rassemblant plusieurs titres de différents interprètes sont appelés « compilations », tout comme les albums contenant plusieurs morceaux d’un même artiste enregistrés à l’origine sur différents disques.

Qu’est ce qu’un LP ?

Enfin, le LP (« Long Play » en anglais) est un enregistrement long. Il compte habituellement entre huit et douze titres également. Ainsi, il s ‘apparente à un album pour son nombre de titres et sa longueur d’écoute se situant entre quarante et soixante minutes en général, mais on utilise les initiales LP pour signifier que les sons sont gravés sur un disque vinyle, généralement de trente centimètres de diamètre (33 tours).

Contrairement à l’EP, ces initiales sont très rarement utilisées pour les disques compacts ; dans ce cas, c’est le terme d’« album » qui prime. Le format musical LP est né peu de temps avant l’apparition de l’EP.  Il a été lancé par le label Columbia Records en juin 1948 aux Etats-Unis puis par Philips en 1949 en Europe. Il s’est ensuite très largement répandu sur le marché de la musique.

Conclusion

Pour faire un petit résumé rapide, l’EP contient environ quatre à six titres, l’album en contient plus de huit, et le LP possède les mêmes caractéristiques que l’album mais le terme s’applique surtout au format vinyle.

Ces trois formats possèdent donc des similitudes mais pas assez pour se permettre de les confondre. Ainsi, connaître les spécificités de chacun peut s’avérer profitable dans certaines situations. Avec cet article je pense que l’édition musicale n’a plus de secret pour toi !