Estebann Loverdose

Pouvez-vous nous parler du début de votre carrière, une anecdote, un déclic qui vous a poussé à vous lancer ?

Depuis mon plus jeune âge j’ai toujours baigné dans la musique. mes parents avait un bar et une discothèque. du coup j’ai toujours entendu de la musique. Mes parents ont un souvenir de moi vers l’âge de 3-4 ans montant sur une scène de prendre un micro et de chanter une comptine pour enfant. C’est devenu pour moi un moyen d’expression extraordinaire.

Comment se passent vos répétitions et enregistrements ? (Lieu, durée, travail en équipe)

Actuellement nous terminons l’enregistrement de l’album. Cela se passe dans un studio parisien. Nous sommes vraiment une bonne équipe et c’est un vrai plaisir que de les retrouver à chaque fois.

Faites-vous du live ? Comment cela se passe-t-il ? Avez-vous un agent ou
contrat de tourneur/booking

J’ai signé un contrat chez Music Media Consulting qui est dirigée par Cocto. Concernant le live cela viendra après la sortie de l’album.

Quelle est votre prochaine actualité ? Des choses à venir ?

Dans un premier temps il y aura la sortie d’un premier single « Loverdose » prévu début décembre et la sortie de l’album par la suite et bien évidemment la scène suivra afin de faire découvrir mon album.

Avec Internet, les talents ont aujourd’hui une grande liberté pour faire découvrir leurs oeuvres au public, quels sont les moyens / outils que vous conseillez ?

Pour ma part j’utilise Facebook, Twitter, Youtube…. Mais il y a effectivement pleins de moyens de se faire connaître.

Le téléchargement illégal, quel est votre avis sur le sujet ?

Pour moi c’est avant tout le vol pur et simple de l’oeuvre d’un artiste. Après c’est sûre que pour combattre le téléchargement illégal ce n’est pas chose facile. Il faut s’attaquer à ce « Monstre » qu’est internet et là c’est impossible. La plupart de ces plateformes sont basées à l’étranger, et de chaque pays n’a pas la même réglementation.