Le code EAN ou code UPC  est présent sur tous les produits de consommation que ce soit les disques, les vêtements ou encore les produits alimentaires. Il est présent sur les étiquettes de prix et permet d’identifier les produits.  Pour les supports physiques comme les CD ou les vinyles, il est représenté sous la forme d’un code barre.  Dans le cadre d’une distribution digitale, il permet d’identifier chaque support (Single, EP, Album…) dans le circuit de distribution, le nom du support n’étant pas toujours suffisant.
Il peut arriver qu’un même support puisse avoir 2 codes UPC différents en fonction des pays lorsque les licences ne sont pas les mêmes.

Le code UPC (pour Universal Product Code) est composé d’une suite de 12 caractères et reste le code d’identification le plus utilisé aux Etats-Unis.

Le code EAN (pour European Article Numbering) est lui composé d’une suite de 13 caractères. Cette codification est la plus utilisée au monde. La seule différence avec le code UPC réside dans ce fameux 13ème caractère.

Explication de la composition du code EAN

  • Le préfixe : composé de 2 ou 3 chiffres, il représente le code du pays émetteur.
  • Numéro de participant : 4 à 5 chiffres, il est fournit par l’organisme EAN du pays émetteur.
  • Numéro d’article : En 5 chiffres, c’est le numéro du producteur du produit
  • Chiffre de contrôle : Appelé  « Check Digit » en anglais, selon les 7 ou 12 premiers chiffres qui composent le code.

Comment obtenir un code UPC ou un code EAN ?

Ce code est fournit par le distributeur final du produit. Lorsqu’’il s’agit d’une distribution physique, c’est la maison de disque ou de distribution qui le fournit. En cas de distribution digitale, le code est également fournit par la maison de disque ou l’’agrégateur (le distributeur digital comme Zimbalam ou Believe Digital).

Une fois ce code en main, vous pouvez vous lancer dans la distribution digitale ou physique de musique.