Connect with us

DANTÈS DAI LIANG : Interview pour la sortie du titre DES CIMES

DANTES DAI LIANG DES CIMES

Actualité Musicale PRO

DANTÈS DAI LIANG : Interview pour la sortie du titre DES CIMES

Pour la sortie de son nouveau titre et clip DES CIMES, l’artiste DANTÈS DAI LIANG nous parle de son parcours.

Dantès Dai Liang, un chanteur français originaire des Alpes ! Son histoire hors du commun commence lorsqu’il apprend le mandarin en première langue étrangère à Lyon, à l’âge de onze ans.

Dantès Dai Liang, pouvez-vous nous parler du début de votre carrière, une anecdote, un déclic qui vous a poussé à vous lancer ?

J’ai toujours voulu faire auteur compositeur interprète, depuis l’âge de mes 8 ans. Si je me suis lancé en France avec un premier concert et un premier album à 20 ans, ma carrière musicale a surtout commencée en Chine, en 2005, quand j’avais 27 ans. C’est cette année que j’ai mon album Parfums d’extrêmes et que je suis devenu le premier occidental à sortir un album en mandarin. L’accueil incroyable du public chinois et des médias en Chine a été le début d’une carrière incroyable.

Comment se passent vos répétitions et enregistrements ? (Lieu, durée, travail en équipe)

J’enregistre mes albums soit en Chine, soit en France. En général je compose les paroles (français, chinois, anglais) et la mélodie, j’enregistre une démo, puis je fais appel à un arrangeur. Je choisis le style de l’arrangeur en fonction de la cible de mon album.

Pour les répétitions, je répète la plupart du temps seul car je fais beaucoup de solos (guitare-voix / piano-voix / playback-voix). Lorsque les organisateurs me demandent une formation en groupe, je fais appel à des musiciens professionnels pour m’accompagner (j’ai des musiciens en Chine, et d’autres musiciens en France). En fonction du type de festival ou d’événement, j’adapte le nombre de musiciens et le style général de notre jeu.

Faites-vous du live ? Comment cela se passe-t-il ? Avez-vous un agent ou contrat de tourneur/booking

Oui j’ai donné plus de 400 concerts en Chine entre 2010 et 2020 et une trentaine de concerts en France. En 2020 et 2021 j’ai donné environ 600 concerts livestreams sur les plateformes facebook, instagram et youtube. En Chine les agences d’événementiel et les organisateurs d’événements me contactent pour m’inviter à donner des concerts dans les festivals, en télévision, lors d’événements commerciaux.

Je suis connu sur les réseaux chinois et des médias mainstream en Chine ainsi que dans les communautés expatriées en Chine, les organisateurs me contactent via mes réseaux sociaux et adresse mail. En France, c’est un peu la même chose et je démarche les lieux susceptibles d’être intéressés par mon profil (événements asiatiques, écoles, clubs d’affaires asiatiques etc).

Quelle est votre prochaine actualité ? Des choses à venir ?

Je fais des livestreams tous les mardis et vendredis sur mes réseaux sociaux officiels. Je serai en concert le 17 juillet à Aix-les-bains pour les Musics Transbauges. Mon nouveau single « Des cimes » est en promo en ce moment, avec la sortie du clip. La version chinoise de ce titre est aussi disponible en  Europe puis le sera en Chine dans quelques mois. Je vais sortir un nouveau single en septembre « Je suis ici ». Nous tournons et réalisons le clip cet été 2021.

Avez-vous un label ? Quels conseils pourriez-vous donner à un jeune talent pour en trouver un?

J’ai créé mon propre label, DAILIANG.

Avec Internet, les talents ont aujourd’hui une grande liberté pour faire découvrir leurs oeuvres au public, quels sont les moyens / outils que vous conseillez ?

Il faut se concentrer sur les réseaux qui correspondent à son public. Savoir pourquoi on est sur tel ou tel réseau. Comprendre comment fonctionne l’industrie musicale, comprendre les différences entre les différentes industries musicales des différents pays (pour moi par exemple, c’est comprendre les différences entre la Chine et la France)

Que pensez-vous des artistes qui faussent leurs stats en achetant des vues ou des streaming ?

L’achat de vues ou de streams n’est qu’un outil parmi tant d’autres pour atteindre certains objectifs. Il s’agit d’un investissement qui s’avère rentable ou pas, suivant la connaissance qu’un artiste a du marché musical. L’achat de vues ou de streams peut être utile dans certains cas, une perte d’argent dans d’autres.

Devenir célèbre, un objectif ou aboutissement selon vous?

Je suis devenu connu des Chinois très tôt (j’avais 27 ans) grâce à un produit unique et un personnage unique. La célébrité est une suite logique et naturelle d’un travail bien fait et visible du grand public. Pour moi la célébrité n’est ni un objectif ni un aboutissement mais une réalité qui accompagne une réussite dans le show-business.

Plus d’article sur Actualité Musicale PRO

To Top
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement notre eBooks
"30 CONSEILS POUR LANCER VOTRE CARRIÈRE"