Connect with us

Community Manager dans la musique : ce qu’il faut savoir sur ce nouveau métier

community manager musique

Réseaux Sociaux

Community Manager dans la musique : ce qu’il faut savoir sur ce nouveau métier

Le Community Manager est devenu un poste incontournable dans beaucoup d’entreprises et de projets artistiques, mais que fait-il exactement ?

Community Manager, Content Manager (Rédacteur en chef en ligne en quelque sorte), Experts SEO, Webmarketer, Développeurs Web 2.0 ou encore webdesigner, beaucoup de nouveaux types de postes et on peut vite s’y perdre.

Il est de plus en plus demandé à un community manager de traiter TOUTES les demandes liés à une page Facebook, un compte Twitter, un compt Instagram ou encore une chaine Youtube (Créer et intégrer des habillages, applications, référencer les pages correctement sur Google…)

Il faut savoir que chaque métier à sa spécialité et un Community Manager n’est ni graphiste, ni développeur, encore moins spécialiste en S.E.O (Référencement) qui nécessite au delà des compétences S.E.O., des compétences techniques.

Quel est la mission d’un Community Manager ?

Très bonne question ! Dans le monde de la musique, le community manager doit animer et faire vivre les réseaux sociaux de l’artiste ou des artistes pour qui il travaille :

  • Il est la pour diffuser via les réseaux sociaux des informations, idéalement rédigés par un Content Manager ou Rédacteur en Chef, auprès du public.
  • Il doit innover et trouver des idées pour engager les fans dans le but de les fidéliser, mais aussi de recruter de nouveaux fans grâce à la viralité qu’offre les réseaux sociaux.
  • Il doit aussi répondre aux messages des fans et assurer le suivi des demandes.
  • Le community manager doit également réaliser des reportings et analyser les chiffres : Evolution du nombre de fans, du taux d’engagement… afin de présenter cela à l’artiste et ajuster les plans d’actions en conséquence.

Ce qu’en théorie ne doit pas faire un Community Manager

  • Installer des applications gratuites à l’aveugle (il faut tout tester par un développeur avant)
  • Développer des applications web 2.0.
  • Faire de l’intégration HTML (type onglet Facebook)
  • Créer des visuels en GIF ou JPEG
  • Créer un site Internet d’artiste

Je dis ici « en théorie » car sur le terrain, on demande parfois tout et n’importe quoi à un community manager. Pour bien faire les choses, chacun doit savoir rester à sa place et surtout prendre le temps de bien le faire.

Plus d’article sur Réseaux Sociaux

To Top
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement notre eBooks
"30 CONSEILS POUR LANCER VOTRE CARRIÈRE"