Connect with us

Arclights : Interview de Jakob Art pour la sortie du premier single

arclights

Actualité Musicale PRO

Arclights : Interview de Jakob Art pour la sortie du premier single

Pour la sortie du titre The Hoochie Coochie Man, découvrez l’interview de Jakob Art, le fondateur de Arclights.

Jakob Art fondateur d’Arclights, pouvez-vous nous parler du début de votre carrière, une anecdote, un déclic qui vous a poussé à vous lancer ?

Il y a eu plusieurs révélations en fait ! Je parlerai de mes premiers souvenirs musicaux marquants avec l’écoute des tubes de Peter Gabriel à la radio (« Solsburry Hill » … je laissais la radio allumée en espérant l’entendre). Dans un second temps, l’écoute d’un album live d’AC/DC m’a considérablement marqué. Le bruit de la foule, les éclairs, définitivement un déclic. Ensuite ça a été la découverte des Pink Floyd, de Jimi Hendrix, Deep Purple, Led Zeppelin etc. Et ça ne s’est plus jamais arrêté!

Comment se passent vos répétitions et enregistrements ? (Lieu, durée, travail en équipe)

J’ai fait la quasi-totalité des enregistrements de l’album Arclights seul avec mon petit Home studio mobile (Un Macbook , une carte son). C’est notamment ce qui m’a permis d’enregistrer entre plusieurs lieux à Paris, mais aussi de faire des prises quand j’étais à Biarritz, et même certaines à New York. Ensuite le second travail consiste à une étape de mixage avec Joas l’ingénieur du son. Une dernière étape s’est jouée avec Benoît Prisset qui a enregistré les prises de batterie acoustique. Il y a aussi quelques enregistrements supplémentaires avec des prises de chœurs et d’accordéon de Karyll Elgrichi, et des prises de chœur d’Aurianne Orinel. Dernières étapes, mixage final dans les studios Othentik Pure Moment De Teddy Birba à Paris puis l’album a été masterisé dans les studios d’Abbey Road à Londres.

Avez-vous prévu des concerts ou une tournée pour la promotion de votre premier EP ?

Plusieurs concerts dans des lieux privés sont prévus. Concernant les concerts qui seront dans un premier temps à Paris, plusieurs salles sont à l’étude.

Quelle est votre prochaine actualité ? Des choses à venir ?

En parallèle de la préparation pour les concerts qui occupe déjà beaucoup de temps, je suis aussi en train de travailler sur la musique d’un documentaire, ce qui me plaît beaucoup je dois avouer !

Avez-vous un label ? Quels conseils pourriez-vous donner à un jeune talent pour en trouver un?

Je n’ai pas de label, aussi je serais bien ennuyé pour donner des conseils à ceux qui en chercherai un…

Avec Internet, les talents ont aujourd’hui une grande liberté pour faire découvrir leurs oeuvres au public, quels sont les moyens / outils que vous conseillez ?

C’est donc l’interview des aveux aujourd’hui. Je ne suis pas le plus adroit en ce qui concerne les communications sur la toile. Mon truc c’est la musique. Pour ce projet cependant, j’ai décidé de faire appel à des spécialistes de la communication, et j’ai sollicité Monsieur Cocto de Music Média Consulting.

Que pensez-vous des artistes qui faussent leurs stats en achetant des vues ou des streaming ?

C’est très mal. Blague à part j’ai bien peur que ce soit plus contre-productif qu’autre chose…

 

Devenir célèbre, un objectif ou aboutissement selon vous?

Ni l’un ni l’autre, l’objectif est et a toujours été de faire de la musique !

Plus d’article sur Actualité Musicale PRO

To Top
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement notre eBooks
"30 CONSEILS POUR LANCER VOTRE CARRIÈRE"