Bonjour Laurent, parlez-nous de vos 2 compétences, celle d’être DJ mais aussi Compositeur / Producteur ? L’un ne va pas sans l’autre selon vous ?

Bonjour ! Oh la ! Votre première question commence bien (rire). Tout d’abord, j’ai monté mon propre studio depuis quelques années, comme je voyage beaucoup pour mes sets, le fait d’avoir un studio me permet de produire des titres dès que je le peux. En parallèle, j’apprécie le fait de pouvoir collaborer avec d’autres artistes chez moi, cela offre une dimension plus humaine, que l’on ne trouve pas forcement dans un studio extérieur.

Après, produire pour produire, sans échanger avec le public, j’avoue ne pas voir d’intérêt à tout cela. Dans mon cas, je ne peux vraiment pas choisir entre les deux.

Comment se passe vos répétitions et enregistrement ? (Lieu, durée, travail en équipe), pouvez-vous nous parler des logiciels que vous utilisez ?

En studio chez moi tranquille au calme, avec d’autres artistes très souvent. La durée et parfois de 3 semaines sans sortir, et parfois 2h en coup de vent. Cela dépend de mon actualité, de mes tournées etc. Ah pour le logiciel, Pro Tools, mais chut pas de pub !

Mixez-vous souvent ? Si oui, voyez-vous la différence entre chaque salle que vous visitez ?

Tout les week end et parfois plus. Evidemment, le public varie au sein même d’une région. Tout dépend du lieu, de sa capacité, du feeling aussi. Bien sur, je commence à connaître les préférences locales, je dois donc m’adapter et anticiper.

Tant mieux d’ailleurs, c’est toujours un challenge sans cela on se lasserai très vite. J’essaie donc de surprendre parfois mais j’ai finalement plus l’impression que les surprises sont pour moi la plupart du temps. Et j’adore ça !

Votre meilleur souvenir en club ?

Il y en a tellement, mais j’ai justement gardé des souvenirs mémorables de mes 10 ans de résidence au Queen, ou encore en Colombie il y a quelques années sur une plage devant 25 000 personnes.

Quelle est votre prochaine actualité ? Des choses à venir?

Un best of de mes titres avec des remix de grands DJ internationaux et un nouvel album l’année prochaine. Pour les tournées, je n’arrête vraiment jamais mais j’ai des projets qui se préparent à l’étranger, « Wash my World » étant sorti dans une trentaine de pays.

Pour la suite, on peut me souhaiter que  je continue à m’éclater autant dans mon travail et pour la petite réplique classique « de garder la santé » encore et toujours. Et puis quelques surprises aussi…

Avec l’arrivée d’internet, les talents ont aujourd’hui une grande liberté pour faire connaitre leurs oeuvres au public, quels sont les moyens / outils que vous conseillez?

C’est très bien, je trouve. En fait, je ne vois pas trop comment on pourrait trouver cela mauvais. Des jeunes qui s’intéressent à la musique, qui chantent et qui dansent cela a toujours existé. Pour les conseils,  je vais rester très mais alors trop moralisateur (lol) : bien s’entourer, travailler et de ne pas se contenter de son seul talent.

Il ne faut pas non plus se laisser abattre face à certains échecs. L’hygiène de vie est aussi primordiale, c’est banal mais un « esprit sain dans un corps sain » ca veut tout dire… je radote un peu là non ?

Sinon coté équipement, on trouve du super matos à des prix abordables aujourd’hui chacun doit trouver son outils, un peu comme un artisan…