Interview de l’artiste TOM YORK

tom-york

Pouvez-vous nous parler du début de votre carrière, une anecdote, un déclic qui vous a poussé à vous lancer ?
Je suis passionné de musique depuis tout petit, j’ai un oncle guitariste devant lequel étais fasciné quand il rejouait pour moi certains morceaux. J’ai fais l’apprentissage du piano très tôt et me suis ensuite dirigé vers la production musicale chez Dj Networks. Les bases et l’envie étaient la, il n’y avait qu’a se lancer.

Comment se passe vos répétitions et enregistrements ? (Lieu, durée, travail en équipe)
Je compose et j’écris toujours seul, la plupart du temps quand il fait nuit, il y a ce sentiment d’être seul au monde dans ces moments la. Après en termes de durée cela dépend du titre en cours,cela peut aller de deux heures comme avec « Ouvre les yeux » à quelques mois pour un titre qui n’est pas encore sorti.

Faites-vous du live ? Comment cela se passe-t-il ? Avez-vous un agent ou contrat de tourneur/booking ?
Je ne suis pour le moment pas encore monté sur scène. L’envie est assez récente car comme à mon habitude je veux faire les choses du mieux possible et offrir quelque chose de visuellement beau à ceux qui viendront me voir, certaines choses sont en cours de discussion, il y aura des lives bientôt sur Paris.

Quelle est votre prochaine actualité ?
L’actualité du moment c’est bien sur « Ouvre les yeux » qui est de plus en plus diffusé en radio et la sortie d’un nouveau titre « Senses » le mois prochains qui précédera mon premier album prévu pour septembre.

Avec Internet, les talents ont aujourd’hui une grande liberté pour faire découvrir leurs oeuvres au public, quels sont les moyens / outils que vous conseillez ?
Internet offre des possibilités immenses que les artistes n’avaient pas il y a quelques années, le revers de la médaille c’est que le meilleur y croise le pire. Les réseaux sociaux sont une part importance de la visibilité, ils permettent de diffuser une information très rapidement et de garder un lien avec son public.

Le téléchargement illégal, quel est votre avis sur le sujet ?
En tant qu’artiste qui essais de vivre de son métier je vais vous répondre que je suis contre bien sur, j’ai le souvenir de plus de 17.000 téléchargements illégaux de mon titre « I Believe Again », cela fait assez mal au coeur. Paradoxalement ces téléchargements illégaux permettent de juger le succès d’un titre, on ne peut de toutes façons rien contre cela,je préfère offrir régulièrement de la musique et faire ainsi plaisir aux personnes qui me suivent.

Visitez sa page sur Facebook

Scroll to top