No Justice, la réponse de Luc Besson au clip du groupe Justice

Le groupe POP sort un single accompagné par un clip en réponse au clip du groupe Justice.

tournagemanare 0039 calque

Manaré « Riot Kid » Coly, jeune producteur/dj de 16 ans a toujours baigné dans  la musique. D’abord grâce a un père bassiste et grand collectionneur de vinyle. Mais aussi avec un grand frère à la discographie plus qu’éclectique, des B.O de film au heavy-métal en passant par le hip-hop. C’est d’ailleurs en observant son frère composer, produire et s’entraîner au scratch qu’à 14 ans à peine Manaré décide d’installer « Fruity Loops » sur son P.C.  et de se lancer à son tour dans la composition et la production.

Influencé par le groupe de producteurs « Egosystem » autour duquel il gravite à l’époque, il se met à composer des titres aux sonorités anglaises (grimey)… Avec le temps sa maîtrise s’affirmant, il loue ses services à des rappeurs locaux qu’il enregistre dans sa chambre, histoire de se faire un peu d’argent de poche, tout en continuant par ailleurs à créer des tracks aux sonorités électro, dubstep, etc.
Après 8 mois de collaboration au sein d’un groupe de rap, il prend la décision de se consacrer uniquement à ses propres productions ; ce moment coïncide avec l’émergence des mouvements « Crunk » et »Dirty south » auquels il s’intéresse fortement. Chapoté par son frère et le producteur « Johny Gonzo » (Egosystem) il fréquente alors assidûment la soirée de « Dj Weedim » au « Twenty-One Bar », rendez-vous incontournable des aficionados du genre, tout en continuant à composer et à produire des tracks à la demande. Par ailleurs il apprend le Djaying avec Virtual Dj et c’est d’ailleurs grâce à ses talents de Dj qu’à la suite d’une de ses performances où il électrisa une armada de lycéens que « Johny Gonzo » le surnomma « Riot Kid ». Dès lors, conscient de son potentiel dans le registre des musiques électroniques actuelles Manaré a travaillé d’arrache-pied afin de mener de front sa scolarité et sa passion afin d’un jour, peut-être, faire de cette dernière son métier …

Solo, membre fondateur du mythique groupe de rap « Assassin » et producteur à la discographie diverse ne s’y est d’ailleurs pas trompé en signant « Riot Kid » sur son label « Black Frog ent. »

Pour plus d’infos
www.myspace.com/thefreshkid1

Newsletter mensuelle

Annonces